Des Touristes pour combattre les Palestiniens !

18/11/2018

L'état prétendu démocratique d'israël peut intégrer au sein de son armée des touristes volontaires, pour combattre des civils non armés pendant 18 mois.



La seule armée au monde à recruter des touristes !

Faisons très simple, pour intégrer l'armée Française vous devez avoir la nationalité Française, pour intégrer l'armée Belge vous devez avoir la nationalité Belge, pour intégrer l'armée Américaine vous devez avoir la nationalité Américaine, etc, etc.. 

Mais l'armée d'occupation israélienne permet aux citoyens du monde entier d'intégrer son armée, avec un simple visa Touriste et combattre des civils palestiniens pendant 18 mois.

Et vouloir s'engager avec les Palestiniens est condamnable d'acte ou entreprise terroriste.

 

Le programme "Mahal" 

En effet, le programme "Mahal" du ministère de la défense israelien, permet depuis 1948 à tout étranger de confession juive, non installé en israel, hommes et femmes, avec un visa touriste, et sous quelques conditions d'admissions très sommaires, de pouvoir intégrer sur le terrain des unités combattantes et combattre des civils pendant 18 mois.(1)

Période après laquelle le "touriste" s'engage à retourner dans son pays d'origine. (1)

Ce programme est la façon la plus outrancière de grossir les rangs de tsahal.

Car si les palestiniens ne peuvent même pas avoir la liberté et la dignité d'accueillir une flottille d'Humanitaires, l'état prétendu démocratique d'israel peut lui compter sur une multitude de façons pour engager de nouveaux soldats pour son armée d'occupation, avec la complicité active parfois passive des puissances mondiale.


L'une d'entre elles, l'"Aliya"

Une cause et ferveur religieuse, politiquement exploitée et mise en avant à l'échelle mondiale. 

Signifiant en Hébreu "élévation spirituelle", l "Aliya" est l'acte d'immigrer en Terre d'israël, avec la conception d'accomplir un devoir religieux hérité.

Marquant le caractère religieux de sa mission, tsahal est l'une des très rares armées au monde, peut-être les seules avec l'état islamique, à comprendre dans ses rangs des unités combattantes religieuses. 

D'ailleurs dans le cadre du programme "Mahal" cité en amont, tsahal permet aux "touristes" religieux pratiquants, d'intégrer une de ces unités combattantes religieuses pendant 18 mois.


Un recrutement en flot continu

Jusqu'en 2016 tout nouvel arrivant, apte, religieux ou pas, avait l'obligation de servir six mois minimum au sein de tsahal.

C'est ainsi qu'en 2015 par exemple, tsahal a pu compter sur 30.000 nouvelles recrues potentielles.

En 2017 le ministère israélien de l'intégration des immigrants a déclaré plus de 28.000 immigrés juifs en israël. (2)

Et même si le service militaire n'est plus obligatoire depuis 2016 pour les nouveaux arrivants âgés de 22 à 26 ans.

Cela ne devrait avoir aucune répercussion sur l'enrôlement de nouvelles recrues selon Avraham Neguise.(3)

"En fait, nous nous attendons au contraire", a t-il déclaré à "the times of israel".

Député Likud et président de la commission d'immigration, d'intégration et des affaires de la diaspora de la Knesset,

A. Neguise déclare : 

" La majorité des gens signent pour un service plus long que celui demandé. Les gens qui devaient servir six mois allaient au centre d'enrôlement et étendaient leur service à deux ans." 

" Ce n'est pas seulement parce qu'ils veulent faire quelque chose de plus important avec leur service, mais également parce qu'ils veulent l'expérience complète de servir l'armée israélienne, dans les unités de combat. Et aussi pour donner au pays" (3)


Le programme "Garin Tzabar"

Ce programme cible en particulier les jeunes du monde, âgés de 18 à 23 ans et désirant faire leur "Aliya" en solitaire.

Après une période de préparation, le ou la jeune intègre tsahal pendant une durée minimum de 24 mois.

C'est ainsi que le gouvernement prétendu démocratique d'israel exploite une notion religieuse, pour constituer une armée d'occupation et bénéficier d'une capacité d'enrôlement internationale en continu.


Pour conclure, il existe plusieurs programmes, avec tous pour objectif commun : accroitre et renforcer l'armée d'occupation israélienne.

Une armée qui de toute manière a acquis une certaine puissance dès ses débuts, grâce à trois critères majeures.

1 - D'abord et en grande partie, grâce aux soutiens politiques, financiers et militaires des puissances occidentales (Angleterre, Etats-Unis, France...)

2 - Dès ses débuts, l'armée d'occupation israélienne a également pu bénéficier d'une grande capacité de recrutement internationale. avec cette mission Hébraïque de retour sur une terre héritée, et les programmes d'intégrations cités, crées dès les débuts. Une invasion de part le monde a très rapidement fait des Palestiniens une minorité.

3 - Une autre invasion, mais financière cette fois, un flux de milliards de devises et titres provenant des lobbys et de la diaspora, ont permis à l'armée d'occupation, de très bien s'armer et très rapidement.

Cette combinaison a d'immédiat fait des Palestiniens un peuple en minorité, sans gouvernement et sans moyens de défense, face à une armée très violente, sans scrupules et aux intentions clairement colonisatrices.


 Q. Hamza


Témoignages

Programme " Mahal "

Dans ce mini reportage, des premiers soldats de l'armée colonisatrice, venus du monde entier, témoignent de leur intégration au programme Mahal. Vous verrez également la jeunesse du 21e Siècle qui devrait prôner la non violence, mais qui accourt de part le monde pour assister une armée d'envahisseurs qui brutalise des enfants. Toujours dans le cadre de ce maudit programme.









Sources :

(1) https://www.tsahal-connection.com/mahal

(2) https://www.jforum.fr/alyah-plus-de-28000-juifs-ont-immigre-en-israel-en-2017.html

(3) https://fr.timesofisrael.com/tsahal-nenrolera-plus-les-nouveaux-immigrants-ages-de-22-a-26-ans/